Lettre ouverte de l'ACE 65

Chers amis,

 

Nos associations, chacune dans son domaine respectif, œuvrent pour un monde plus juste et solidaire. Le domaine de l’association Commerce Equitable 65 est évidemment le commerce, essentiellement le commerce international. Car c’est dans les pays du Sud où l’impitoyable loi du marché fait les ravages les plus graves.

Avec le réseau Artisans du Monde auquel nous nous rattachons, nous promouvons un commerce où l’homme est la préoccupation principale, non le profit. Les produits que nous vendons à la boutique Ethika rue Brauhauban à Tarbes, sont des produits issus de petites exploitations et de petites entreprises qui respectent les droits de l’homme, protègent la nature, appliquent la législation sociale locale. Leurs bénéfices permettent de meilleurs salaires mais aussi un investissement collectif : école, maternité, etc. … Nos prix d’achat sont négociés avec les producteurs, nos contrats sont à long terme. Nous assurons des préfinancements, des formations de personnels, des assistances juridiques, fiscales, commerciales.

Ceci dit, dans commerce équitable, il y a « commerce ». Le danger est que la demande est inférieure au potentiel de production. Pire, avec la crise actuelle, les ventes chutent dramatiquement. Le drame, évidemment est surtout pour les producteurs.

 

Mais nous refusons le pessimisme et encore plus la fatalité. Comme dans d’autres domaines, l’inversement de la tendance dépend de nous tous, c’est-à-dire de chacune et chacun d’entre nous.

 

Il nous faut (re)prendre l’habitude de passer de temps en temps à la boutique. On peut y acheter tout ou partie de son café, son thé, son chocolat. Mais aussi de petits cadeaux : bijoux, objets de décoration… On peut y bavarder avec les bénévoles, boire un verre, se tenir au courant de nos activités…

 

Pas de pessimisme donc mais soyons réalistes : si l’année 2014 se termine par un bilan aussi maigre que 2013, nous fermerons boutique.

 

Le but de cette lettre est de nous mettre devant nos responsabilités.

 

Peut-on laisser mourir sans réagir le seul magasin équitable des Hautes Pyrénées ?

 

La première des solidarités doit passer aussi par une solidarité entre nous. Et au bout de la chaine, ne l’oublions pas, il y a les bénéficiaires des actions de solidarité.

 

La période de rentrée est souvent celle où l’on prend de bonnes résolutions pour l’année qui vient.

 

Ainsi nous espérons vous voir de temps en temps à la boutique.

 

A nous de prouver que dans cette période que d’aucuns décrivent comme morose, il existe encore des gens pour donner un sens à leurs activités quotidiennes et pour voir plus loin que leur environnement immédiat.

 

Merci de diffuser largement cet appel autour de vous.

 

A bientôt

 

Toute l’équipe d’ACE65

 

Vous pouvez faire suivre sur votre page facebook ...

Écrire commentaire

Commentaires : 0